Presse et actualité

Malakoff Médéric décrypte l’absentéisme en entreprise avec une étude qui porte sur 3 millions de salariés.

Phénomène complexe et multifactoriel, l’absentéisme concerne
un tiers des salariés pour une durée moyenne d’arrêt maladie
de 18,1 jours.

- 08/09/2015

infographie-absenteisme


Assureur en santé et prévoyance de 200 000 entreprises en France, Malakoff Médéric analyse depuis 4 ans l’évolution de l’absentéisme maladie. L’édition 20151, qui concerne 3 millions de salariés et 44 500 entreprises, couplée à l’étude annuelle Santé et bien-être au travail réalisée par le groupe de protection sociale, permet de comprendre les réalités socio-économiques liées à l’absentéisme. Grâce à cette approche globale de la santé, Malakoff Médéric conçoit et propose aux entreprises et aux salariés des solutions en termes de diagnostic de l’absentéisme, d’évaluation de son coût, de prévention et d’accompagnement vers le retour à l’emploi.

Outre les conséquences humaines, d’organisation, de qualité de service, de relation clients, d’image ou de climat social, l’impact financier des arrêts de travail est important pour les entreprises : en 2014, ils représentaient l’équivalent de 42 emplois à temps plein (ETP) dans une entreprise de 1 000 salariés. L’absentéisme est par ailleurs une préoccupation majeure pour 89 % des dirigeants2.

Les enseignements clés de l’Étude Absentéisme 2015

Des chiffres relativement stables ou en légère hausse

  • 32,6% des salariés sont absents au moins une fois dans l’année. Ce chiffre reste relativement stable par rapport à 2013 (32,4 %).

  • La durée moyenne d’un arrêt maladie est de 18,1 jours calendaires (contre 17,4 en 2013). Ce chiffre est en augmentation dans toutes les entreprises, quelle que soit leur taille.

  • Le nombre de jours d’absence par salarié est de 11,4 jours (vs 10,8 jours en 2013).

  • Le nombre de jours d’absence par salarié absent s’élève à 35 jours (vs 33,4 en 2013).

  • Chaque salarié s’arrête 0,63 fois par an. Ce chiffre est stable depuis 4 ans.

Il convient de noter que le nombre des arrêts de plus de 10 jours a tendance à augmenter (+5 % vs 2013) alors que celui des arrêts de moins de 10 jours diminue.

Des disparités liées au genre, à l’âge ou au secteur d’activité

Les femmes sont plus concernées que les hommes par les arrêts maladie et l’écart se creuse entre les deux populations.

  • 35,6 % des femmes ont eu au moins un arrêt dans l’année contre 29,3 % pour les hommes. En 2013, ces chiffres étaient respectivement de 35,1 % et 29,6 %.

  • Les durées d’absence s’allongent sur les deux populations : 18,7 jours pour les femmes (vs 18 jours en 2013) et 17,2 jours pour les hommes (vs 16,6 jours en 2013).

Cet écart s’explique notamment par l’organisation et les conditions de travail : les femmes, plus nombreuses à occuper des emplois peu qualifiés, sont davantage soumises à des conditions de travail difficiles. Elles sont également plus exposées aux contraintes liées à l’articulation vie privée / vie professionnelle.

Les salariés âgés de 30-39 ans sont les plus touchés (36 %). La conjonction de contraintes spécifiques à cet âge explique ce chiffre : responsabilités familiales fortes (jeunes enfants) à un moment où la carrière professionnelle bat son plein (exigences de productivité, enjeux professionnels déterminants…).

Les moins de 30 ans restent les plus résistants (26,9 %). En revanche, plus le salarié est âgé, plus l’arrêt maladie est long (28,2 jours pour les salariés de plus de 50 ans vs 11 jours pour les moins de 30 ans).

Le secteur de la santé est le plus concerné avec 37,2 % de salariés absents dans l’année. Le rythme de travail, la charge physique et émotionnelle forte liée à l’exercice de ces métiers, ainsi que la difficulté de les concilier avec la vie privée sont à l’origine de ce chiffre.

Le commerce, secteur le moins touché jusqu’à présent, connaît une forte hausse (+ 1,6 point), alors que le secteur des services enregistre une baisse de 1,1 point.

Des déterminants multiples qui trouvent leur origine à la fois dans la sphère personnelle et dans la sphère professionnelle3.

Les facteurs liés à l’état de santé et l’hygiène de vie ont un impact sur l’absentéisme.

  • La mauvaise qualité du sommeil augmente de 30 % le taux d’absentéisme.

  • Les salariés qui souffrent d’un handicap ou déclarent une maladie chronique sont 50 % plus nombreux à être absents que la moyenne des salariés.

La situation d’aidant (personne s’occupant d’un proche malade ou dépendant), phénomène en expansion, a également un fort impact sur la présence dans l’entreprise.

  • Les aidants familiaux représentent près de 24 % des arrêts non prévus de courte durée (de 3 à 5 jours).

  • Le taux d’absences non prévues de cette population est 40 % supérieur à celui des salariés n’ayant pas de personne à charge.

Les conditions de travail jouent un rôle important dans l’absentéisme.

  • Un salarié ayant connu une restructuration ou une réorganisation de son service ou métier dans l’année est davantage absent qu’un salarié qui n’a connu aucun de ces événements (+20 %).

  • Un salarié reconnu par sa hiérarchie, qui bénéficie d’autonomie dans son travail et qui peut développer ses compétences professionnelles sera moins arrêté au cours de l’année (taux inférieur de 10 %).

Prévenir l’absentéisme et faciliter le retour à l’emploi

Conscient des difficultés des dirigeants face à une problématique perçue à juste titre comme complexe, voire comme une fatalité, Malakoff Médéric conçoit pour les entreprises des outils qui permettent un diagnostic de l’absentéisme maladie et l’évaluation de son coût (Baromètre Santé et bien-être au travail, Simulateur absentéisme et Tableau de bord absentéisme) ainsi que des programmes spécifiques de prévention (Fiches Actions de prévention, Kits Enjeux RH…).

Cette démarche intègre également des programmes de coaching santé (Vigisanté) destinés aux salariés, ainsi que des programmes d’assistance pour les accompagner durant leur absence, faciliter leur retour à l’emploi, et favoriser l’équilibre vie privée / vie professionnelle (Accompagnement reprise, Conciergerie…).

L’offre Malakoff Médéric répond à une attente forte des dirigeants : 72 % d’entre eux estiment légitimes les Groupes de Protection Sociale pour proposer des services afin de réduire l'absentéisme (jusqu'à 86 % dans les entreprises de plus de 300 salariés)4. Un dirigeant sur deux déclare avoir mis en place des actions pour prévenir l'absentéisme au sein de son entreprise, et 35 % un plan d'accompagnement des salariés en arrêt maladie vers le retour à l'emploi, un service plébiscité par 60 % des salariés français5.

Le Simulateur Absentéisme de Malakoff Médéric

Avec le Simulateur Absentéisme, Malakoff Médéric crée le tout premier outil d’aide à la décision pour réduire l’absentéisme en entreprise. Fruit de nombreuses années d’études et de recherche, ce nouveau service permet aux dirigeants de simuler les indicateurs d'absentéisme au sein de leur entreprise à partir des caractéristiques liées à leur activité (secteur, effectifs…) et celles de la population salariée (âge, genre, statut…), puis d’en calculer les coûts. Il leur permet également de choisir la nature d’absentéisme sur laquelle ils veulent agir pour définir un plan d’actions adapté et en simuler l’impact.
Le parti pris de ce service sous forme d’application en ligne est simple : placer les chefs d’entreprise en situation d’action.

Le Tableau de bord Absentéisme

Réalisé automatiquement chaque année à partir des Déclarations Annuelles De Salaires (DADS), ce tableau de bord fournit une synthèse de l’absentéisme maladie selon les critères de fréquence, durée, évolution et saisonnalité, une analyse par profil de salarié (statut, âge, genre), ainsi qu’une comparaison des données d’absentéisme de l’entreprise à celles du portefeuille Malakoff Médéric. Il permet de disposer d’une cartographie complète des données d’absentéisme maladie de l’entreprise, d’en évaluer les causes et d’identifier les actions de prévention à mettre en place.

Le service Accompagnement Reprise

Un service Accompagnement Reprise est proposé aux salariés arrêtés pour une durée supérieure à 60 jours afin de faciliter leur retour à l’emploi et pérenniser leur reprise d’activité. Ce service est ouvert à tous les salariés quelle que soit la cause de leur arrêt. Les plans d’accompagnement proposés comprennent des consultations psychologiques, un suivi paramédical (diététique, podologie, ostéopathie, sophrologie…), une analyse ergonomique, et un bilan professionnel si nécessaire. En complément l’action sociale Malakoff Médéric propose un bilan social.

Pour en savoir plus sur l’ensemble des services proposés dans le programme Réduire l’absentéisme :

https://entreprise-territoire-de-sante.malakoffmederic.com

Le programme Réduire l’absentéisme est l’un des 4 grands programmes de la démarche Entreprise territoire de santé lancée par Malakoff Médéric en juin 2015.

Avec cette démarche, le groupe de protection sociale complémentaire renforce les garanties d’assurance de santé et de prévoyance de tous ses contrats avec des services innovants d’accompagnement, d’orientation dans l’offre de soin, de dépistage, de prévention et de coaching qui améliorent le bien-être des salariés, diminuent les risques d’absentéisme et contribuent à la performance des entreprises.

Contacts Presse

MALAKOFF MÉDÉRIC

Stéphane Dupont
Tél. : + 33 6 08 90 22 47
sdupont@malakoffmederic.com

Élisabeth Alfandari
Tél. : +33 7 60 09 25 30
ealfandari@malakoffmederic.com

 

CICOMMUNICATION

Stéphanie Duraffourd et Catherine Isnard
Tél. : + 33 1 47 23 90 48
cicom@cicommunication.com

 

À propos de Malakoff Médéric

Malakoff Médéric est un acteur majeur de la protection sociale complémentaire, qui exerce deux métiers (chiffres au 31 décembre 2014) :

  • L'assurance de personnes (santé, prévoyance, épargne retraite),
    avec 3,6 Mds€ de chiffre d’affaires récurrent, 3,9 Mds€ de fonds propres et une marge de solvabilité égale à 5,3 fois l’exigence réglementaire. Malakoff Médéric assure la santé et la prévoyance de 199 000 entreprises, 6,5 millions de personnes et leurs familles.

  • la gestion de la retraite complémentaire avec 10 Mds€ de cotisations encaissées, une mission d’intérêt général menée pour le compte de l’Agirc-Arrco.

Le groupe étant paritaire, mutualiste et à but non lucratif, sa gouvernance garantit la prise en compte et la défense des intérêts des entreprises et des salariés.
www.malakoffmederic.com

 

1 Analyse annuelle des données d’absentéisme maladie issues du portefeuille des entreprises clientes de Malakoff Médéric, représentant 3 millions de salariés dans 44 500 entreprises. Les données analysées sont issues des Déclarations Annuelles des Données Sociales (DADS) de 2014.

2 Étude Miroir Dirigeants et Salariés sur la santé et le bien-être en entreprise, Malakoff Médéric 2015

3 Les chiffres mentionnés dans ce paragraphe sont issus de l’Étude annuelle de perception « Santé et bien-être au travail » réalisée par Sociovision pour Malakoff Médéric auprès d’un échantillon de 3 500 salariés représentatif du secteur privé. Recueil par Internet entre février et mars 2015.

4 Étude Miroir Dirigeants et Salariés sur la santé et le bien-être en entreprise, Malakoff Médéric 2015

5 Étude annuelle de perception Santé et bien-être au travail, Malakoff Médéric 2015

pdf 08/09/2015 - 2015-09-08-Etude-Malakoff-Mederic-2015-sur-absenteisme-en-entreprise (PDF - 93 ko) pdf 08/09/2015 - 2015-09-08-Etude-Malakoff-Mederic-2015-infographie-absenteisme-en-entreprise (PDF - 219 ko)
Espace Presse