En poursuivant votre navigation sur les sites du groupe Malakoff Médéric, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant de vous proposer des services et contenus personnalisés.

En savoir plus

Presse et actualité

Malakoff Médéric présente son baromètre de la retraite 2017 réalisé auprès de salariés de plus de 50 ans et de retraités

Pour 64% des salariés de plus de 50 ans(1), la retraite est une nouvelle étape de vie qu’ils envisagent avec confiance et qu’ils anticipent peu. À 5 ans de la retraite, seuls 15% des salariés disent se préparer d’un point de vue administratif et 26% d’un point de vue budgétaire. Les retraités de moins de 75 ans sont 82% à déclarer que la transition se passe comme ils l’avaient prévu, voire mieux. Ils sont 89% à se dire heureux, dont 39% plus heureux que dans leur vie d’actifs.

Communiqués et dossiers de presse - Groupe - 08/02/2018

Des salariés optimistes…

À l’approche de la retraite, les salariés de plus de 50 ans se disent confiants vis-à-vis de leur santé (80%), de leur avenir (75%) et même de leur situation financière (71%). Cet optimisme se traduit par une préparation minimale et tardive de leur retraite : à 5 ans de la retraite, seuls 15% d’entre eux disent en préparer l’aspect administratif et 26% l’aspect budgétaire. À moins de 2 ans de l’échéance, ils sont encore respectivement 68% et 41%. Pourtant, 52% d’entre eux se sentent suffisamment informés et ils sont plus nombreux encore (70%) lorsqu’ils se rapprochent du départ à la retraite.

Au sujet de leur travail, 86% des salariés estiment que leur métier leur plaît, 79% se sentent utilisés à la mesure de leur potentiel mais ils sont moins nombreux (67%) à se sentir capables de faire le même travail pendant encore plusieurs années. En revanche, 24% des salariés envisagent de continuer à travailler une fois retraités, notamment par nécessité de compléter le montant de leur retraite (48%), pour rester actif (41%) ou pour concrétiser un projet qui leur tient à cœur (10%). Dans la réalité, seulement 11% des retraités conservent une activité professionnelle.

…mais peu préparés à la retraite

Si 77% des salariés s’attendent à un changement de train de vie au moment de la retraite, peu d’entre eux prennent l’initiative de s’informer, seuls ou auprès des organismes concernés. 35% d’entre eux disent ne pas chercher d’informations eux-mêmes, 38% déclarent être informés via leur caisse de retraite et 35% via internet. Par ailleurs, à la question « aimeriez-vous que votre employeur vous accompagne dans la préparation à la retraite ? », les cotisants sont 43% à le souhaiter (+7 points vs 2016).

Parce que l’approche de la retraite peut susciter des questions sur leurs futurs revenus, leur santé, la pratique d’une activité physique, le maintien du lien social, ou sur sa préparation administrative, Malakoff Médéric met à la disposition des salariés des services personnalisés (sessions d’information et de préparation, services digitaux…) pour anticiper cette étape de leur vie.


Des services digitaux Malakoff Médéric gratuits pour simplifier la retraite :

  • le simulateur retraite pour estimer le montant total de la retraite à partir des droits déjà obtenus, identifier différents scénarios de déroulement de carrière, mesurer l’incidence de l’âge de départ et de la durée de cotisation sur le montant de la future retraite,

  • le relevé de carrière en ligne récapitulant les droits obtenus (retraite obligatoire et complémentaire),

  • la demande de retraite en ligne pour suivre l’avancement de son dossier depuis la constitution du dossier jusqu’à sa validation.


Des retraités heureux et désireux de bien vieillir

Si elle est peu préparée, la transition vers la retraite est tout de même bien vécue : 89% des retraités interrogés se disent heureux, et ce chiffre atteint 94% pour les retraités de moins d’un an. Selon eux, être en bonne santé arrive en première place des conditions citées pour « bien vieillir » (70%), devant l’absence de soucis financiers (41%) et le fait de rester autonome physiquement (36%).

Bien plus que la crainte de tomber malade, c’est l’envie de vieillir en bonne santé qui les conduit à adopter un comportement positif et à changer certaines de leurs habitudes. Ainsi, ils consultent plus régulièrement leur médecin généraliste (48% des retraités consultent plus de 4 fois par an vs 37% des salariés) mais moins souvent un ophtalmologiste ou un dentiste que les salariés.

Les retraités déclarent être attentifs au bon usage des médicaments et adhérer à des programmes de dépistage (93%), et avoir une activité intellectuelle (86%). 85% disent avoir une activité physique régulière -en marchant plus de 30 minutes par jour (61%)-, et 81% être attentifs à leur alimentation.

Côté logement, 30% des retraités ont ou vont déménager pour profiter d’un environnement plus agréable (51%) ou d’un logement plus facile à entretenir (53%) tandis que 27% ont réaménagé leur domicile pour le rendre plus facile à vivre (76%), ou pour continuer à y vivre jusqu’à la fin de leur vie, malgré d’éventuels problèmes de santé (72%).

La retraite, une nouvelle étape de vie suscitant de nouvelles attentes

Les retraités de moins de 75 ans en profitent pour concrétiser des projets : voir davantage leurs proches (70%), avoir une activité physique régulière (69%), développer leurs hobbies (67%), voyager (53%) ou encore apprendre à mieux maîtriser les nouvelles technologies (58%).

Ils ont également des préoccupations, notamment de voir disparaître leurs proches (78%), de perdre leur autonomie (71%), de ne plus pouvoir conduire (69%) et de rencontrer de graves problèmes de santé (65%). Si l’aspect pécuniaire n’arrive qu’en 6e position des préoccupations, 50% des retraités craignent également de manquer d’argent.

Enfin, les retraités estiment que les produits et services des entreprises ne sont pas toujours adaptés à leurs besoins. Si certaines offres sont bien perçues comme celles des entreprises de loisirs (66%), du tourisme (64%), de l’alimentation, du logement et de l’équipement de l’habitat (62%) ou encore de l’automobile, du commerce et de la distribution (61%), d’autres secteurs ont encore une marge de progression. Seuls 57% des retraités jugent l’offre de l’habillement adaptée à leurs besoins, 50% pour la banque et l’assurance, et 48% pour les transports en commun.

L’action de Malakoff Médéric en faveur des retraités

Malakoff Médéric propose un large éventail de services pour permettre aux retraités de bien vivre leur retraite, parmi lesquels :

  • les Relais Amicaux Malakoff Médéric : 40 relais dans toute la France réunissent 3 000 bénévoles et 12 900 adhérents et accompagnent plus de 62 000 personnes dans des missions de prévention santé, de solidarité intergénérationnelle et de lien social.

  • le Cercle, un service exclusif et gratuit d’offres négociées auprès de partenaires sélectionnés en matière de loisirs, de vacances et de services dans leur vie quotidienne.

  • un bilan de santé dans les centres de prévention bien vieillir de l’Agirc-Arrco. Ce bilan aborde à la fois les aspects médicaux, psychologiques et sociaux dans 17 centres en France.

  • des ateliers de prévention organisés dans les boutiques du Groupe, animés par des spécialistes afin d’échanger en petits groupes sur des sujets comme la nutrition.

  • des dispositifs complets d’accompagnement, d’information et de partage des bonnes pratiques à destination des aidants familiaux disponibles sur le sitedesaidants.fr

 

(1) Étude réalisée par OpinionWay pour Malakoff Médéric du 4 au 16 septembre 2017 auprès de 1 005 retraités de 55 ans et plus et 1 000 cotisants de 50 ans et plus, du secteur privé, hors professions libérales.

pdf 08/02/2018 - 2018-02-08-malakoff-mederic-presente-son-barometre-2017-de-la-retraite (PDF - 334 ko)
Espace Presse