En poursuivant votre navigation sur les sites du groupe Malakoff Médéric, vous acceptez l'utilisation des cookies permettant de vous proposer des services et contenus personnalisés.

En savoir plus

Nous connaître

Notre environnement : la protection sociale

Malakoff Médéric est l’un des organismes majeurs français dédiés à la protection sociale des salariés, des retraités et, plus largement, de l’ensemble des particuliers.

Qu'est-ce que la protection sociale ?

La protection sociale est un ensemble de dispositifs qui permet aux personnes de faire face aux évolutions de la vie (changements familiaux, maladie, chômage, invalidité, vieillesse), et à en compenser les impacts financiers.
Elle est organisée selon quatre niveaux :

  • La Sécurité sociale fournit la couverture de base des risques "maladie/maternité/invalidité/décès", "accidents du travail/maladies professionnelles", "vieillesse" et "famille". Elle comprend différents régimes : le régime général, le régime agricole, le régime social des indépendants et d’autres régimes spéciaux (SNCF, RATP, EDF, etc.)

  • Les régimes dits complémentaires fournissent une couverture supplémentaire aux risques pris en charge par la Sécurité sociale. Les régimes complémentaires de retraite des salariés du secteur privé sont obligatoires. En santé, l’Accord National Interprofessionnel (ANI) du 11 janvier 2013 a prévu la généralisation de la complémentaire santé pour tous les salariés du secteur privé au 1er janvier 2016. Seuls les non-salariés, les chômeurs et les retraités n’ont pas de complémentaire santé obligatoire.

  • L’UNEDIC (Union nationale pour l’emploi dans l’industrie et le commerce) gère le régime d’assurance-chômage.

  • L’aide sociale relevant de l’État et des départements apporte un soutien aux plus démunis.

Quels sont les régimes complémentaires de retraite, de santé et de prévoyance ?

Les régimes qui apportent un complément de droits ou d'assurance pour les risques couverts par le régime de base de la Sécurité sociale sont :

  • Les régimes complémentaires obligatoires de retraite :
    Retraites complémentaires Arrco (ensemble des salariés) et Agirc (salariés cadres), gérées par les partenaires sociaux, représentés à égalité dans les institutions de retraite complémentaires (groupes paritaires de protection sociale).

  • Les régimes complémentaires de santé et de prévoyance :
      - Complémentaires santé : remboursement des frais de santé.
        Obligatoire pour tous les salariés du secteur privé depuis le 1er janvier 2016.
      - Prévoyance complémentaire : décès, incapacité de travail, invalidité.

Quel est le rôle de Malakoff Médéric ?

Les groupes paritaires de protection sociale comme Malakoff Médéric gèrent les régimes complémentaires et remplissent donc 2 fonctions principales :

  • La gestion des Institutions de retraite complémentaire obligatoire - AGIRC et ARRCO.
    Malakoff Médéric :
      - reçoit les adhésions des entreprises et les affiliations des salariés,
      - encaisse et gèrent les cotisations,
      - informe les salariés sur leurs droits futurs,
      - verse les retraites.

  • La gestion des institutions de prévoyance et des Mutuelles : elles proposent des garanties en matière de frais de santé et de prévoyance .
    Les groupes de protection sociale sont gérés paritairement par les partenaires sociaux représentants des employeurs (Medef, CGPME et UPA) et des cinq grandes confédérations syndicales de salariés (CFDT, CFE-CGC, CFTC, CGT, CGT-FO).

  • Comment rejoint-on le groupe Malakoff Médéric ?

  • Par adhésion de l’entreprise à la retraite obligatoire des salariés.
    Chaque entreprise française est obligatoirement affiliée à l'un des groupes de protection sociale gérant la retraite complémentaire Agirc-Arrco , en fonction, soit de son activité (si l'entreprise relève d'une Convention Collective Nationale – CCN), soit de l'emplacement géographique de son siège social.
    Des institutions spécifiques sont désignées pour certaines catégories de salariés (VRP, journalistes, employés de maison, etc.).
    Les salariés cotisants et les retraités sont porteurs de droits ou bénéficiaires des garanties ou des prestations de protection sociale retraite.

  • Grâce à la mise en place d’un régime de prévoyance ou de santé.
    Avec l’Accord National Interprofessionnel (ANI) du 11 janvier 2013, prévoyant la généralisation de la complémentaire santé pour tous les salariés du secteur privé, les entreprises peuvent mettre en place un régime d’assurance santé ou (et) prévoyance :
    - soit par accord de branche,
    - soit par accord d’entreprise, à défaut d’accord de branche ayant été conclu avant le 31 décembre 2015,
    - à défaut d’accord de branche ou d’entreprise, l’employeur est dans l’obligation depuis le 1er janvier 2016, de financer, à part égale avec les salariés, un régime frais de santé collectif à adhésion obligatoire respectant des minima fixés dans le décret du 8 septembre 2014.

  • Par choix individuel d’un contrat en santé ou (et) prévoyance) pour les particuliers.