Est-il possible d'augmenter ou de diminuer mes cotisations pour la retraite ?

Les taux de cotisations aux régimes de retraite obligatoires s'imposent à vous en fonction de votre catégorie de personnel (non cadre / cadre ou assimilé). Les taux appliqués sur votre bulletin de salaire sont ceux appliqués par votre employeur. En principe, ces taux sont les taux de cotisations obligatoires en vigueur. Dans quelques cas particuliers, certaines entreprises appliquent, pour des raisons historiques, des taux de cotisations supérieurs (voir ci-dessous) ce qui vous permet d'obtenir un nombre de points plus important.

En effet, avant les accords AGIRC-ARRCO de 1996, les entreprises avaient la possibilité de cotiser à l'ARRCO et à l'AGIRC à un taux supérieur aux taux de cotisation minimum obligatoires. Ainsi, certaines entreprises ont conservé des taux de cotisations supérieurs aux taux obligatoires en vigueur aujourd'hui, notamment à l'ARRCO (taux de cotisation contractuel pouvant aller jusqu'à 8 % au lieu de 6,20 % en vigueur aujourd'hui, soit un taux appelé de 10 % au lieu de 7,75 % en vigueur aujourd'hui).

Bon à savoir : votre retraite obligatoire - base et complémentaire - peut être complétée par des cotisations à des régimes de retraite supplémentaires mis en place par votre entreprise (régime de retraite collectif d'entreprise type article 83) ou librement souscrit par vous même (régimes de retraite individuels type PERP). Vous avez donc toute liberté pour cotiser sur des produits d'épargne retraite supplémentaire pour compléter votre retraite des régimes obligatoires.

Le 28 janvier 2015

Vous avez une autre question ?

Retour à la page d’accueil

Contacter nos Experts Retraite

Epargne Retraite

Epargnez pour préparer votre retraite en toute sécurité