Comment est calculée la surcote du régime de base ?

Lorsqu'un assuré continue son activité professionnelle au-delà de l’âge légal, alors qu’il remplit toutes les conditions de durée d’assurance pour faire valoir ses droits à une retraite à taux plein, il bénéficie d’une majoration de sa retraite dans la plupart des régimes de base. Depuis le 1er janvier 2009, le taux de majoration est de 1,25% par trimestre cotisé (correspond à un trimestre civil, soit 90 jours). Les trimestres « assimilés » (chômage, maladie, etc.) n'y ouvrent pas droit.

Exemple : Vous êtes né le 27/09/1958. Au 01/10/2020 vous avez 62 ans et 167 trimestres (c’est la durée d’assurance nécessaire pour obtenir une retraite de base à taux plein). Vous avez donc droit à une retraite à taux plein le 01/10/2020. Si vous continuez votre activité pour repousser votre départ au 01/07/2021, vous aurez 3 trimestres de surcote.

Bon à savoir : la surcote ne s'applique que sur la pension de base et ne concerne pas les régimes complémentaires. Toutefois, comme vous poursuivez votre activité, vous continuez aussi à acquérir des points pour la retraite complémentaire.

Vous avez une autre question ?

Retour à la page d’accueil

Contacter nos Experts Retraite