Comment fonctionne la pension de réversion Arrco ?

Peuvent bénéficier de la pension de réversion Arrco :

  • le conjoint marié, et le cas échéant, le ou les ex-conjoint(e)s divorcé(e)s et non remarié(e)s ;
  • les orphelins de père et de mère.

Pension de réversion pour les conjoints

Condition d'âge : 55 ans

Sans condition d'âge :

  • si l'ayant droit est invalide à la date du décès ou après. Si l’état d’invalidité cesse, le versement de la pension est interrompu. Il reprend lorsque la condition d’âge est remplie.
  • ou s'il a 2 enfants à charge au moment du décès, même s’il n’existe aucun lien de parenté entre les enfants à charge et l’assuré décédé. Au décès de l’ancien salarié, les enfants à charge doivent être âgés de moins de 25 ans. Cette limite d’âge n’existe pas pour l’enfant invalide, considéré comme un enfant à charge, quel que soit son âge, à condition que l’état d’invalidité ait été constaté avant le 21e anniversaire.
    La réversion continuera à être versée lorsque les enfants cesseront d’être à charge.

Si l’état d’invalidité cesse, le versement de la pension est interrompu. Il reprend lorsque les conditions d’âge sont remplies.

Conditions de ressources : aucune ; 

Suppression en cas de remariage : oui, si le conjoint se remarie, la pension de réversion Arrco est définitivement supprimée.

Montant : La pension de réversion du régime Arrco est égale à 60 % de la retraite dont bénéficiait ou aurait bénéficié l’assuré décédé.
Si l’assuré décédé percevait une retraite affectée d’une minoration, la réversion est calculée sur les droits de base (hors minoration) mais ne peut être supérieure à la retraite.
S’il existe plusieurs bénéficiaires, les droits sont répartis proportionnellement à la durée de chaque mariage.

Pension de réversion pour les orphelins de père et de mère

Conditions d'âge : moins de 21 ans à la date du décès du dernier parent ; ou moins de 25 ans et à la charge du dernier parent  au moment de son décès ; sans condition d’âge pour les enfants reconnus invalides avant 21 ans, quel que soit leur âge au moment du décès.

Suppression : lorsque l’orphelin atteint l’âge de 21 ans ou de 25 ans (voire avant cet âge, s’il n’est plus étudiant, apprenti ou demandeur d’emploi non indemnisé) ou s’il n’est plus invalide ou s'il fait l'objet d'une adoption plénière.

Montant : L’orphelin peut bénéficier d’une pension, au titre de chaque parent. Pour chaque orphelin, la pension est égale à 50 % des droits Arrco.

La pension de réversion Arrco n'est pas attribuée automatiquement. L'ayant droit doit en faire la demande à la caisse de retraite Arrco de la personne décédée ou au Centre d'Information, Conseil et Accueil des Salariés Agirc et Arrco (CICAS).

Le 02 décembre 2016

Vous avez une autre question ?

Retour à la page d’accueil

Contacter nos Experts Retraite